La Mediation Familiale

 

 

Pour sortir d’un sentiment d’impasse dans la communication avec un membre de sa famille ou dans la gestion d’un conflit familial ou d’une décision à prendre dans la famille. Parce que les émotions, les ressentis ont pris toute la place dans la relation.

Oser la rencontre !
En effet, il faut beaucoup de courage parfois pour dépasser ses peurs,  de soi, de l’autre, et s’aventurer dans cette rencontre où chacun est libre de s’engager.

Oser demander la médiation, Oser accepter cette invitation à  rejoindre l’autre dans cette rencontre pour se dire mais aussi  entendre l’autre, faire un pas de côté qui  permet  de regarder l’autre, les évènements autrement, et de s’ouvrir à des points de vue différents et du nouveau… 

Choisir la médiation familiale : se rencontrer en présence d’un tiers qui facilite la communication, garant d’un cadre pour se parler en toute sécurité

  •  trouver un espace d’écoute et de dialogue entre adultes et aborder ensemble les sujets qui vous préoccupent
  • exprimer les motivations qui vous animent, vos désaccords, ce qui est important pour vous, exprimer ce que vous ressentez
  • prendre en compte les besoins de chacun
  • trouver des solutions concrètes, des aménagements acceptables pour chacun, prendre des décisions

Dans quelles situations ? difficulté de communication, crise, conflit ou rupture de lien dans le couple, la famille, entre les adultes

  • Couples :                                                                                                                                                            Clarifier votre situation conjugale – Clarifier une décision à prendre – Envisager une séparation et penser une nouvelle organisation familiale, matérielle, financière, Comment continuer à être parent , prendre en compte les besoins de chacun (enfants et parents)?  
  • Parents séparés :                                                                                                                                           Dépasser des relations conflictuelles et développer une communication constructive Réajuster  les modalités d’organisation familiale                                                                   Maintenir la communication parentale, parler de sa place de parent et des besoins des enfants,                                                                                                                                             Comment faire face à la rupture de lien avec un adolescent
  • Familles Recomposées : l’arrivée d’un nouveau compagnon/compagne ainsi que d’autres enfants peut déstabiliser les places et les rôles de chacun
  • Jeunes Adultes  et  Parent(s),  au moment de la prise d’autonomie du jeune, du choix d’orientation, de l’élaboration du projet professionnel, de l’entrée dans la vie active, d’un projet de vie personnel : comment prendre son autonomie et maintenir les liens ?     
  • Adolescent et parent(s) : des modalités de Remise en lien ou de Médiation familiale sont à clarifier et à mettre en place avec les parents. (la médiation est un espace de dialogue et de prise de décision qui concerne des adultes ou jeunes adultes / la Remise en lien soutient un processus de lien parent-enfant )
  • grands parents en difficulté pour maintenir les liens avec leurs petits-enfants , grands-parents / parents : clarifier les places et les rôles de chacun
  • membres de la famille concernés par une Entreprise Familiale : les entreprises familiales sont des lieux où les tensions de la famille peuvent se mêler à celles de la vie professionnelle notamment en cas de séparation, de divergences d’opinions et d’évolution.
  • membres de la famille concernés par :                                                                                            la vente d’un bien, une succession                                                                                                     des décisions à prendre concernant un parent âgé, malade, en fin de vie ou décédé, clarifier une histoire familiale, la place de chacun, le maintien des liens

La médiation familiale

  • une opportunité pour s’ouvrir à un climat de compréhension mutuelle des choix et positions de chacun
  • faire l’expérience d’une autre communication, pour mieux se sentir entendu, reconnu
  • clarifier une situation, des fonctionnements, sortir de la confusion, des malentendus, des interprétations
  • vous aide à traverser une crise, un conflit familial pour faire évoluer vos relations familiales 

En tant que médiatrice familiale, je pose le cadre des échanges et veille à l’équilibre des places dans la rencontre. Tiers neutre, impartial, je n’ai pas de pouvoir de décision, je m’appuie sur la capacité de chacun à faire ses choix, négocier et à prendre les décisions de façon éclairée et acceptable pour chacun.

La médiation familiale place l’humain au cœur d’un processus de liberté, d’égalité, d’autonomie, de responsabilité, de respect et d’altérité. Le médiateur quant à lui s’appuie sur des principes éthiques qui fondent sa pratique : indépendance, neutralité, impartialité,  confidentialité, confiance.

Concrètement :

  • un premier entretien individuel préalable à la médiation  permet de   :         Présenter le cadre de la médiation, le rôle du médiateur, les règles pour se parler, Clarifier votre demande et convenir ensemble des suites à donner (la médiation est-elle adaptée ou possible, ou faut-il orienter vers d’autres lieux ressources)                       Voir avec qui faire la médiation ? Comment les faire venir ?                                                        Se préparer à une rencontre commune de médiation avec l’autre ou les autres.                                  55 € la séance 
  • les entretiens de médiation en présence de toutes les personnes durent 1h30 /2h : chacun paie sa participation financière à la médiation 
  • tarif des séances de médiation par personne en fonction des revenus nets mensuels
  •  inférieurs à 1000 € : 35 €
  • entre 1000 et 2000 € : 45 €
  • entre 2000 et 3000 € : 55 €
  • entre 3000 et 4000 € : 75 €
  • entre 4000 et 5000 € : 90 €
  • plus de 5000 € : 115 €

Définition de la médiation familiale par le Conseil National consultatif de la médiation familiale

« La médiation familiale est un processus de construction ou de reconstruction du lien familial axé sur l’autonomie et la responsabilité des personnes concernées par des situations de rupture ou de séparation dans lequel un tiers impartial, indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision – le médiateur familial – favorise, à travers l’organisation d’entretiens confidentiels, leur communication, la gestion de leur conflit dans le domaine familial entendu dans sa diversité et dans son évolution ».      décembre 2002 pour plus d’information voir le site de la Fenamef et l’Apmf

  • le médiateur… « il maintient avec vigilance l’entre deux, séparant et reliant afin qu’émerge l’écart qui fera la différence, afin que s’instaure l’intervalle où chacun pourra se situer, où autre chose pourra s’organiser.. » Philippe Caillé et Yvelyne Rey , les objets flottants
  • « la médiation familiale est une rencontre : la rencontre est cet événement extraordinaire qui permet d’accéder à la position de sujet, capable d’exprimer ce qu’il désire et de l’adresser à l’autre….. La médiation familiale contribue à construire un sens partagé, traiter la différence, la parler. » Claire Denis